mapNews, le 22 mai 2019

Seul sur Mars : projet en cours

SeulSurMars

Trois agences AAA (Avignon), AE Architectures (Montpellier), et map (Marseille) réaliseront chacune deux maisons d’environ 90 m2, sur Terre. Sur la commune de l’Isle-sur-la-Sorgues pour être précis. Particularité de ce projet, réponse à un appel à manifestation d’intérêt, lancé en 2018 par Grand Delta Habitat : les 6 logements devront être à « zéro charge ».

Alors, bon sens « primitif » ou projet futuriste innovant ? Utiliser l’un pour mieux imaginer l’autre.

Il a fallu repenser notre façon de concevoir, de construire, et de vivre pour créer un modèle d’habitat autonome qui préservent notre environnement. Dans un premier temps, il a fallu se recentrer sur l’essentiel de nos besoins vitaux, en se débarrassant du superflues qui génèrent des consommations inutiles. Revenir aux principes de bon sens de nos anciens, avant de se projeter vers le futur et imaginer les innovations les plus folles qui amélioreraient nos habitats respectant notre environnement, et enfin trouver les meilleures synergies utiles et complémentaires de notre écosystème.

Les principes de la conception bioclimatique ne sont pas nouveaux. Ils consistent à contextualiser l’implantation, optimiser l’implantation des bâtiments par rapport à la course du soleil, aux directions du vent. Ici, les conditions climatiques de la zone méditerranéenne avec ses hivers cléments et ensoleillés, ses étés aux pointes de chaleur extrêmement élevées, induisent des besoins spécifiques, notamment concernant le confort d’été et de mi-saison, alors que les besoins en chauffage sont relativement faciles à couvrir.

Un projet très atypique dont nous allons régulièrement suivre la course.