habitare, la mise en œuvre

18 avril 2016

Depuis toujours les architectes de map conçoivent des logements collectifs.
Il s’agit de commandes, réalisées pour des Maîtres d’Ouvrages qui auront ensuite à vendre ces logements à des utilisateurs–propriétaires finaux. Dans la très grande majorité des cas, le logement acheté n’aurait pas été conçu de la même manière si le client final l’avait commandé directement…
Se pose pour nous, architectes, le problème évident de la qualité d’usage de ces logements tant dans leur aspect privé, intérieur, que dans leur sphère partagée, les extérieurs et les parties communes. En ayant le courage d’affronter la question « Habiterions-nous dans tous les logements que nous dessinons ? » nous mettons en débat l’essence même de notre responsabilité d’architectes.
Surtout il n’est pas question de jeter aveuglement l’opprobre sur les promoteurs français qui répondent à un marché conjoncturel compliqué dans un complexe normatif stupide, mais il est aussi de notre devoir de vérifier que la standardisation minimaliste de l’espace principal de vie de nos concitoyen n’est pas une fatalité.
Nos expériences récentes montrent que lorsque le couple Maître d’Ouvrage / Architecte se donne la peine de trouver les bonnes solutions aux problématiques récurrentes avec une analyse contextuelle très fine, l’équation marketing bon produit + juste prix trouve son marché, car la volonté de 100% des acquéreurs est simplement de bénéficier d’un lieu de vie agréable.
Ainsi dans une réflexion collective map auto-labélise ses projets valeureux et, de fait, ses Maîtres d’Ouvrages consciencieux dans cette gamme habitare, regroupant des logements petits ou grands, simples ou sophistiqués, mais appartenant tous à la famille des appartements que l’on voudrait habiter !
Une philosophie exposée dans notre plaquette Habitare, suivez le lien ci-dessous…

VOIR LA PLAQUETTE HABITARE
VOIR LA PLAQUETTE POUR IMPRESSION R/V