mapNews, le 12 mars 2020

Cinéma Como, premier anniversaire

Cinéma Cosmo

MAP en altitude

En 2019, map livrait le cinéma Cosmo à Briançon (05), nouvelle interprétation épurée de l’architecture de montagne de bois, béton et verre. Du haut de ses 4 salles, le petit multiplex n’en est pas moins doté des dernières technologies de projection et d’excellence audio. Son ambiance intérieure, très épurée sur la partie foyer, contraste avec le cadre chaleureux et très cosy des salles. Ce multiplex est le neuvième aménagement cinématographique réalisé par map.

Cinéma d’altitude, Cosmo fête donc son premier anniversaire et s’inscrit jour après jour dans la logique de développement de la « branche montagne » de l’agence.

Notre agence d’architecture et d’urbanisme aime en effet à prendre de l’altitude. Nous travaillons ainsi en ce moment sur quelques projets de montagne, en zone touristique et plus particulièrement dans les Alpes du Sud.

Rappelons si besoin que map avait signé la conception du siège de Quechua en Pays du Mont Blanc, bâtiment de montagne de conception contemporaine primé par le CAUE, tant pour son architecture que pour sa composante environnementale.

Dans le même temps, l’agence basée à Marseille trace les grandes lignes d’un grand complexe hôtelier dans la vallée de Serre Chevalier, avec le promoteur Oasis, se positionne avec Odalys sur un foncier dans la station des Orres et accompagne HBLC sur une Unité Touristique Nouvelle de 70 000 m² sur Risoul, nom de code : Risoul 2000 !

Tous les projets sont lancés dans une même logique de confortement de l’offre touristique en lits chauds, une problématique récurrente des stations de montagne. MAP met son expérience et son savoir faire au service de projets qui répondent à une nouvelle façon d’accueillir les touristes en montagne, avec une offre sur deux grandes saisons et non plus seulement pour la période de ski.

Parallèlement, les urbanistes de map ont porté les études de réalisation d’un nouveau téléphérique et de la gare haute sur le site de Saint-Véran, afin de relier le village à la célèbre station d’observation astronomique du Pic de Château Renard, à plus de 3 000 m d’altitude…

Photographies : Simon Saudubois